vendredi 17 juillet 2009

Le Poulbot de la Ferté Alais



Il fallait bien que je prenne la plume pour défendre la ville que j'aime et les valeurs auxquelles je crois.


"Sans s'inquiéter de l'état des finances communales à son arrivée, sans méfiance et sans savoir faire, le nouveau maire, M. Karrer a commencé à dépenser sans retenue !"
Ecrira, non sans rire, l'équipe de Mme Galéazi.

"Intrigues, règlements de comptes et virements de bord semblent en rythmer la vie, alors qu’aux dernières élections municipales on nous avait promis d’«Agir» pour obtenir «monts et merveilles»"


La ville de la Ferté Alais est en proie à des querelles de personnes et les Fertois trinquent.

Qu'on en juge: M. Karrer a démissionné avec ce qui reste de son équipe, M. van Rossomme tente de se représenter avec ce qu'il lui reste également de son équipe et Mme Galéazi tente de faire oublier son passage désastreux aux affaires de la commune en 2001, lorsque les impôts communaux et l'endettement avaient bondi historiquement.

Cette année, les poulbots de la Ferté Alais ne partiront pas en vacances, les séjours sont sèchement annulés par nos élus, la piste de skate est jonchée de bouts de verres, le stade de foot n'est plus entretenu, le centre de loisirs est en état de délabrement et sera fermé à la rentrée ,le Conseil municipal des enfants n'existe plus, les prix de tickets de cantine augmentent de 2%...alors que l'inflation n'est que de 0,7 %/l'an, l'espace jeunes tourne au ralenti...

Bref, la rentrée s'annonce chaude!

Philippe AUTRIVE