vendredi 2 septembre 2011

Philippe Autrive: Pauvres riches, les richesses c'est comme le fumier, cela ne fructifie que si l'on prend soin de le répandre...


L'année 2010 aura été un excellent cru pour les riches, qui voient ainsi leur fortune augmentée, notamment pour les revenus fonciers et de placements.

Les pauvres quant à eux, sont de plus en plus pauvres.

L'INSEE vient de publier de nouveaux chiffres de la France qui " gagne":

8,2 millions de Français soit 13,5 % de la population vivent sous le seuil de pauvreté.

La richesse nationale se répartie comme suit:

le 1% de la population la plus riche possède 24 % de la richesse du pays;

les 10 % les plus aisés possède 62 %;

tandis que les 50 % les moins bien lotis n'en possèdent que 6 %.

Heureusement, on peut être pauvre mais en bonne santé et beau ?

Las, il ressort d'une étude américaine, que les riches sont plus beaux et moins malades que les pauvres qui n'ont pas les mêmes moyens pour s'entretenir et se soigner.

Faut il mieux être riche beau et en bonne santé, que pauvre moche et malade ? Telle est la question.

Je ne peux résister à citer Francis Bacon - 1625

" Le gouvernement doit prendre des mesures pour éviter que tout l'argent ne s'accumule en un petit nombre de mains [...] l'argent comme le fumier, ne fructifie que si on prend soin de le répandre...".

Les riches seraient bien avisés de répandre leur argent, sinon attention aux jacqueries...

Bien à vous

Philippe Autrive